Comment et pourquoi pratiquer le Land Art ?

Comment et pourquoi pratiquer le Land Art ?

26 décembre 2018 0 Par Actibulles

Qu’est-ce que le Land Art ?

Le Land Art est un mouvement d’art contemporain né aux  États-Unis dans les années soixante. Les artistes créent dans la nature, selon leur inspiration ou leurs émotions. Ils utilisent des matériaux trouvés dans la nature comme du bois, des feuilles, des fleurs, des roches, du sable etc. Le Land Art est éphémère. Les œuvres se métamorphosent au gré du vent, de la pluie, des vagues et du soleil jusqu’à leur érosion naturelle.

Pourquoi pratiquer le Land Art?

Exprimer sa créativité

C’est un moyen d’exprimer et de développer sa créativité. Les différents paysages sont sources d’inspiration. Chaque site, par la diversité des matériaux qu’il procure (brins d’herbes, feuilles, fruits, cailloux…), offre autant de moyens d’expression, autant de possibilités de créations. Si on prend encore en compte les saisons, les situations météo (vent, soleil, nuages, brouillard…), les possibilités créatrices du Land Art paraissent alors infinies !

Les matériaux utilisés peuvent servir à réaliser des jeux d’observation et des expériences sensorielles permettant de découvrir autrement notre environnement.

C’est une invitation à ressentir la nature et à raconter des histoires.

Vivre un moment de détente

Les enfants perdent la notion du temps, plongés dans la réalisation de leur œuvre. Ils expriment leur créativité et sont absorbés dans leur construction. De plus, l’environnement stimule leurs sensations et leur procure apaisement et bien être. Toucher les feuilles, être chatouillé par les herbes, sentir l’odeur des sous-bois en écoutant le chant des oiseaux…

Et pas que les enfants !

Pratiquer le Land Art  est un moment privilégié de contact avec la nature mais aussi avec soi-même. Il s’agit de créer sans finalité et sans contraintes, véritablement « créer pour créer ». Créer quelque chose qui va disparaître augmente l’intensité du moment et devient libérateur.

En créant ainsi dans un milieu naturel pendant plusieurs heures, on ressent des effets de calme, de relaxation et de bien-être.

Un plaisir partagé

La pratique parents-enfants permet de partager ce moment privilégié en réalisant des œuvres, surtout si cette dernière est commune.

Une rencontre avec la nature

Outre l’apprentissage de certaines espèces végétales, le Land Art propose une autre façon de percevoir l’environnement. On étudiera les différentes nuances de couleurs de feuille. Les branches mortes représenteront des serpents, la mousse des arbres, des cheveux …

Mieux connaître la nature, c’est aussi se rendre compte de sa fragilité, et l’aimer, c’est vouloir la préserver.

Intervenir sur un milieu naturel risque de le marquer. Dans notre pratique du Land Art, nous respecterons les œuvres existantes et la nature.

Qui peut pratiquer le Land Art?

Il peut être appliqué à tout âge, les réalisations évolueront en fonction de l’âge de l’enfant.

Les tout-petits découvriront une multitude de formes, de couleurs, et de trésors naturels.

Quel matériel ? Comment se préparer ?

Aucun matériel n’est nécessaire, nous n’avons besoin que de nos mains. Seule une tenue adaptée au lieu et au climat est conseillée pour pratiquer confortablement.

Comment procéder ?

Glaner des éléments naturels et se laisse aller à l’inspiration.

On s’installe dans la nature et on joue avec les éléments naturels qui nous entourent.

Il faut se laisser guider par l’envie d’essayer quelque chose.

Souvent, une idée en entraîne une autre. Le simple fait de manipuler deux cailloux, nous fera découvrir qu’ils peuvent s’emboîter et ouvrira sur d’autres créations, d’autres assemblages.

La nature nous demande d’improviser. La rencontre entre un élément naturel un support, la météo, des matériaux locaux (cailloux, sables, feuilles)… On se lance, on démarre puis tout s’enchaîne, des rapprochements se font, des contrastes apparaissent, les couleurs, des formes se complètent…

Quant aux techniques à utiliser, elles sont simples et facilement applicables (empilement, juxtaposition, superposition, déchirement, gravure…) et naissent de l’ingéniosité de chacun.

Les matières, les couleurs, les odeurs, la lumière, le vivant qui nous entoure… tout ce que dégage un lieu fait résonner en nous sensations, impressions et rêveries.

Quelle œuvre réaliser ?

Il en résulte une série de tableaux ou d’objets éphémères. Jeux de cailloux colorés, spirale de cônes de cèdre, glaçon de feuilles rouges, étoile de neige, bouquet de plumes…

Combien de temps ?

Cela peut durer tout un après-midi, 15 minutes au milieu d’une ballade, ou 5 min en réagençant deux pierres à la forme originale.

Où pratiquer le Land Art ?

On peut choisir un lieu qu’on aime : une plage, une clairière, un coin de potager ou l’angle d’une rue. Mais un lieu qui ne nous intéresse pas vraiment au départ peut, avec les contraintes qu’il amène, devenir source d’inspiration. Car ce sont souvent les contraintes les plus fortes qui sont créatrices. Quand on tombe sur une prairie de pissenlits, c’est presque trop facile… Et du coup, on ne voit pas les à-côtés.

Alors qu’un lieu peu inspirant nous pousse à être plus créatif, plus original.

Les règles du jeu avec les enfants

Mettez-vous d’accord avec les enfants : soit chaque enfant réalise son œuvre personnelle, soit l’œuvre est faite en commun. Pour un jeune enfant, la deuxième solution sera préférable.

Vous pouvez si vous le souhaitez, immortaliser vos œuvres en les photographiant. Vous pouvez également leur proposer de venir les revoir la semaine suivante et imaginer avec eux l’évolution de leur œuvre : un écureuil est-il venu chercher la noisette qui servait de bouton de chemise à votre bonhomme?

Lancez-vous et partagez vos œuvres sur Actibulles !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •