La magie des amandiers

La magie des amandiers

25 février 2019 0 Par Actibulles

Février, c’est le mois où le germe se forme à l’intérieur de la graine, le mois des confettis, des perce-neige et des crêpes. C’est aussi le mois où fleurissent les amandiers !

Dans le sud de la France, dès mi-février, vous pouvez assister à un phénomène naturel étonnant et magnifique : la floraison des amandiers. A cette période de l’année, le paysage méditerranéen est inondé de fleurs blanches et rosées, ce qui en fait un tableau enchanteur qui annonce l’arrivée du printemps.

Les hivers doux de la Méditerranée sont à l’origine de ce spectacle naturel unique qui se déroule chaque année. A partir de mi février, les amandiers transforment les champs, les vallées et les routes de campagnes en paysages de conte de fées. Les arbres sont vêtus d’une myriade de tons de blanc et de rose.

Un spectacle fascinant

C’est à chaque fois le même émerveillement face à ce spectacle qui éclaire l’hiver. C’est aussi l’envie de sortir de la maison qui nous prend. L’envie de partir en balade à pied ou en vélo, l’envie d’explorer les environs, de dégainer l’appareil photo. C’est à chaque fois la même fascination face à cette flore délicate et éphémère qui annonce l’arrivée prochaine du printemps.

Si le soleil met en valeur les belles fleurs de ces arbres, la nuit leur donne une lueur d’un blanc argenté. Le spectacle des amandiers en fleurs sous le clair de lune est une expérience surnaturelle que vous n’oublierez pas de sitôt ! Profitez d’une nuit de pleine lune et d’un ciel sans nuage pour vivre ce moment unique.

Un signal pour les abeilles

Pour les abeilles, les fleurs d’amandier sont une aubaine ! Elles ont hiverné depuis plusieurs mois et sont restées tapies au creux de leur nid. Le signal leur est donné de quitter l’engourdissement hivernal pour aller butiner. Sur le chemin des amandiers, prenez le temps de les observer.

En présence des amandiers en fleur, il est difficile de ne pas ressentir qu’une force invisible est à l’oeuvre dans la nature ; une force qui agit en nous aussi et qui nous transporte d’une joie tout neuve. Il s’opère en ce moment comme un virage imperceptible dans la nature. La lumière prend de l’assurance et accélère sa course contre l’obscurité. Le frémissement du renouveau est là !

Printemps et équinoxe

Pourtant, le printemps que nous avons coutume de célébrer sur nos calendrier est le printemps astrologique qui se produit à l’équinoxe, en général aux alentours du 20 mars. L’équinoxe correspond au moment de l’année où le soleil traverse le plan équatorial de la terre. L’équinoxe de printemps est le moment où la durée de la nuit égale la durée du jour. A partir de ce moment là, les jours deviennent plus longs que les nuits dans l’hémisphère Nord (et inversement dans l’hémisphère Sud), et ce jusqu’à l’équinoxe d’automne

C ’est grâce à l’inclinaison de la terre qu’il y a des saisons. Quand le Pôle Nord est incliné vers le Soleil, sur la gauche du dessin ci-dessous, la moitié nord de la Terre est mieux éclairée par le Soleil que la moitié sud : c’est l’été chez nous en Europe. Six mois plus tard, sur la droite du dessin c’est le contraire : c’est l’hiver pour nous, et l’été pour les habitants de l’hémisphère sud.

Les premiers jours de févriers se situent à mi-chemin entre le solstice d’hiver et l’équinoxe. Le solstice d’hiver correspond au jour le plus court et à la nuit la plus longue de l’année, mais aussi à l’entrée dans la saison hivernale (Il a lieu vers le 21 décembre).

Des traditions païennes

C’est aussi la période où de nombreuses traditions honorent à leur façon le renouveau et la fertilité retrouvée de la terre : la chandeleur et surtout les carnavals sont issus de traditions archaïques liées aux cycles saisonniers et agricoles. Chez les Celtes, on fêtait Imbolc le 1er février. Ce rite en l’honneur de la déesse Brigit célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles. 

Cependant, les amandiers ne sont pas les seuls à annoncer l’arrivée prochaine du printemps. Au fur et à mesure que les jours s’allongent, le chant de nos oiseaux d’hiver comme les mésanges, égayent les matins ensoleillés. Sur les arbres, les bourgeons floraux enflent maintenant en préparation de la floraison, apportant des teintes subtiles à la végétation.

Une invitation aux escapades !

Dans les bois, dans les champs et les vallées, comme une vague irrésistible, la force vitale du printemps s’immisce en toute chose. La nature nous offre ce spectacle chaque année. Prenons le temps de nous arrêter pour l’apprécier ! 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •